• Silly Boy Blue, à nouveau elle !
    Silly Boy Blue, à nouveau elle ! Empruntant son patronyme à une chanson de David Bowie, l'ex-chanteuse du groupe Pégase, Ana Benabdelkarim, partage avec lui un goût…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Nos partenaires

Lack of communication

Écrit par

Deux kids (le chanteur et le drummer) et deux filles (la bassiste et la guitariste) constituent le line up de cette formation issue de Detroit. Un quatuor qui a bénéficié de la production de Jack White, pour enregistrer leur premier album. En fait de production, il n'y en a pratiquement pas, puisque le chanteur/guitariste des White Stripes a voulu laisser le son le plus brut, le plus live, le plus crade possible. Faut dire que les Von Bondies déversent leur voodoo blues détraqué et malade, dans la plus grande tradition rock'n roll des MC5 et des Stooges. Detroit oblige ! Certains parleront davantage de punk. Ou encore de garage rock. Une chose est sûre, ce style tour à tour rageur, sauvage, féroce, sensuel, halluciné ou tribal est hanté par les spectres de Gun Club et de Screamin' Jay Hawkins. Un style accentué par le cri primal de Jason Stollsteiner, une voix pourtant capable de se muer en falsetto bouleversant, lorsqu'elle emprunte les inflexions de Jeff Buckley, sans en avoir le timbre. Le disque propose en titre caché, une cover assez réussie du " Bring it on home to me " de Sam Cooke.

 

Informations supplémentaires

  • Band Name: The Von Bondies
  • Genre: Pop/Rock
  • Label Prod: Sympathy for the record industry
Lu 176 fois
Plus dans cette catégorie : « All Ten Fingers The Volker Striffler Band »
FaLang translation system by Faboba