Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Nos partenaires

By far the worst / In memory of the milk (Single)

Écrit par Didier Deroissart

En 2007 Palem Candillier crée son propre projet qu’il baptise Palem. Il immortalise une première démo l’année suivante, démo épinglée par le 'Guitar Part Magazine'. Palem monte alors un trio, l’année suivante, au sein duquel milite une violoniste. En 2009, le line up s’enrichit d’un quatrième musico, et le band opte pour un nouveau patronyme, So Was The Sun. C’est à nouveau réduit à un trio que le combo grave un Ep 5 titres éponyme en 2011. Puis embraie, dès 2012, par un deuxième, réunissant 8 plages, intitulé « Dead Submarines ». Début 2013 le backing group fait encore peau neuve, puisque la basse est confiée à Florian Serrain et les drums à Loïc Jallais. Le trio vient donc d’adopter le format guitare/basse/batterie.

Après avoir bossé sous la houlette de Hugo Cechosz (Eiffel), les deux nouveaux titres ont été mis en forme par Arnaud Bascanuna (Deportivo, No One Is Innocent). Une jolie manière de célébrer ses 5 années d’existence. Ce single propose en face A, « By Far The Worst » et B, « In Memory Of The Milk ».

La voix puissante domine « By Far The Worst », une compo qui n’abandonne pas pour autant la part de basse aux chiens. La mélodie est néanmoins présente et le refrain particulièrement accrocheur. La scène grunge de Seattle traverse déjà mon esprit.

« In Memory Of The Milk » s’ouvre dans une certaine quiétude, permettant à la voix de Palem de s’envoler, dès que la guitare et la basse montent en puissance. Mes idées se précisent alors et réveillent en mon for intérieur, Pearl Jam ainsi que Nirvana. On devrait y voir plus clair, lors de la sortie d’un premier album…

 

Informations supplémentaires

  • Band Name: So Was The Sun
  • Genre: Pop/Rock
  • Label Prod: Autoproduction
Lu 547 fois
FaLang translation system by Faboba