• Inscriptions LOUD 2019
    Inscriptions LOUD 2019 L'appel à candidature pour LOUD est en ligne ! LOUD est un dispositif d'accompagnement biennal coordonné par Court-Circuit. Le but…

  • Complètement fous !
    Complètement fous ! KRANKk est un groupe Belge inspiré par le UK Garage insulaire ainsi que la Grime & Bass Music, mais toujours…

Mots-clés

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Newsletter

Restez informé en vous inscrivant à notre newsletter !
Please wait

Nos partenaires

Stéphane Reignier

Stéphane Reignier

lundi, 28 janvier 2019 17:29

Les dormeurs se réveillent enfin…

21 ans après sa séparation, le groupe britannique Sleeper annonce la sortie d’un nouvel album. Intitulé « The Modern Age », il paraîtra ce 22 mars 2019.

Figure emblématique du phénomène britpop, Sleeper briguait les tops des charts en Grande-Bretagne, dès le début des années 90, grâce à des titres comme « What Do I Do Now », « Sale Of The Century » ou encore « Inbetweener ». Avant de décrocher un succès international suite à la sortie du film ‘Trainspotting’, en 1996, dans lequel leur reprise d’« Atomic » de Blondie sert de bande originale.

Aujourd'hui le groupe est de retour avec ce nouvel album produit par Stephen Street (Blur, The Smiths), un disque dont la pop vintage voire classique est pimentée de touches modernes, un peu dans l’esprit de Honeyblood.

Découvrez le premier single "Look At You Now" ici

 

lundi, 28 janvier 2019 17:22

Le pouvoir curateur de la musique…

En 2003, Paddy McAloon publiait l’album solo « I Trawl The Megahertz ». Cet opus vient d’être réédité et remasterisé sous le patronyme de Prefab Sprout, dont il est (était) le génial leader.

Cet album avait été enregistré, peu de temps après que l’artiste ait été diagnostiqué d’une maladie affectant lourdement sa vision. Sans surprise, l’album est une ode au pouvoir curateur de la musique.

Il recèle 9 plages dont le titre de 22 minutes ainsi que d’autres pièces majoritairement instrumentales d’une beauté sidérante qui prouvent une fois de plus que Paddy McAloon est un musicien hors norme, un excellent mélodiste et un arrangeur incomparable.

 

Il y a 5 ans, Thomas Dybdahl rencontre l’un de ses fans de la première heure ; en l’occurrence le producteur aux multiples Grammy Awards : Larry Klein (Joni Michell, Herbie Hancock, Tracy Chapman), en compagnie duquel il va concocter l’album « What’s left Is Forever », nominé aux Grammys, en 2014.

Aujourd’hui, la magie opère à nouveau lors de leur dernière collaboration en date, pour le huitième album solo de Thomas Dybdahl, « All These Things », une œuvre qui permet au célèbre producteur de s'asseoir une nouvelle fois à la table des nominés aux Grammys et de briguer l'illustre récompense pour son travail.

Réunissant une liste d’invités de premier choix, comme James Gadson (batteur pour Marvin Gaye et Diana Ross) et Dean Parks (guitariste qui a contribué aux albums de Steely Dan et Michael Jackson), cet elpee recèle 9 titres que l'artiste viendra défendre sur la scène parisienne du Café de la Danse, le 15 février prochain.

En parallèle, Thomas s’est offert une collaboration avec la nouvelle star montante du folk, Lera Lynn (entendue sur la BO de la série ‘True Detective’) sur le titre « When I Go » dont la performance ‘live’ est à découvrir ici 

 

mardi, 22 janvier 2019 18:08

Fortune

Deux années seulement après avoir publié un premier Ep baptisé « Réconcilier », l’artiste francophone, livre un six titres sobrement intitulé « Fortune ».

Lors des sessions d’enregistrement, Ghern s’est adjoint les services de musiciens expérimentés : Fred Lefranc (Baden), Gautier Vexlard (Talisco) et Lola Frichet (Pogo Car Crash Control).

Abandonnant au passage un prénom encombrant (Jérôme), le songwriter a pris le parti d’un résultat relativement hétéroclite en s’appropriant un spectre de poésies charmantes et de fantaisies fulgurantes entre pop et folk (« Calavera »), parsemé ci et là d’accents new wave (« Les Rochers »).

Sans bénéficier d’une grande voix, celui qui pourrait incarner un condensé de toutes les personnes issues de la nouvelle chanson française (Biolay, Daho, Miossec ou encore Cali) n’en demeure pas moins authentique à travers des textes qui content et chatoient une impossibilité narrative, mais dont les mélodies s’avèrent entêtantes.

Mention spéciale pour « Je pensais venir de l’espace » dont le down tempo, les nappes synthétiques enivrantes et la diction linéaire renvoient inévitablement à la « Folie » des Stranglers.

Au final, un disque aux allures de laboratoire et dont l’approche artistique n’est pas sans rappeler un certain… Hiroshima Mon Amour !

Enigmatique donc à l’instar de l’artwork représentant un visage masqué adroitement par deux morceaux de ballons déchiquetés.

A découvrir. Vraiment !

C’est un concert absolument surprenant que Liz Cherhal a choisi de créer pour la sortie de son 3ème album « L’Alliance ».

En mélangeant ses nouvelles chansons très pop-rock à la danse et à la langue des signes, elle nous propose un show étonnant, bouleversant, empreint d’une énergie folle…  

Ce concert bilingue (Français-LSF) destiné à mélanger les publics a été entièrement pensé pour être totalement accessible aux personnes malentendantes.

Découvrez son teaser ici 

 

 

 

Suite à leur projet 10 (Ten), R.O & Konoba ont produit, composé et enregistré 10 titres dans 10 pays différents, qu'ils révèleront dans le cadre des Nuits Bota, le dimanche 5 mai prochain.

Le duo surprend chaque fois, en proposant des compos qui mélangent sons électroniques puissants et rythmes groovy aux influences latines.

Ils se produiront le 5 mai aux Nuits Botaniques.

A découvrir ici

 

 

Déjà très (re)connue du côté néerlandophone, Trixie Whitley est l'une des artistes belges dont la notoriété est en croissance constante

Sur son nouvel album, « Lacuna », qui sort le 29 mars prochain, Trixie défie les genres.

Elle nous emmène dans un monde futuriste et laisse planer sa voix sur un fascinant et enivrant mélange de sons électroniques et de rythmes hypnotiques.

Son dernier clip est éloquent à ce sujet, et il est disponible ic

lundi, 21 janvier 2019 15:44

Un Atome crochu !

Atome, qui s’est forgé une solide notoriété dans la french pop, sort son premier album, « Voie lactée », le 15 février prochain.

À travers cet opus à trois versants -de la psyché, de la pop acidulée et du rock- le groupe bruxellois nous invite à bord d'un vaisseau spatial pour le plus beau périple de notre vie !

Il se produira en première partie de Feu ! Chatterton le 9 mars prochain, à l’Eden de Charleroi et dans le cadre des Francos le 20 juillet.

Le clip du titre maître de l’album est dispo ici

lundi, 21 janvier 2019 15:43

Un sacré octuor !

Yôkaï, collectif bruxellois réunissant 8 musiciens multi-instrumentistes, s’apprête à retrouver la scène, fort de son premier album studio éponyme !

À travers huit titres, c’est un maillage de compositions ciselées, de grooves hypnotiques et d’improvisations sauvages qui prend vie, affichant un métissage résolument contemporain entre jazz, musiques ethniques et rock aux accents psychédéliques.

« Plutonia » est à découvrir ici

 

 

lundi, 21 janvier 2019 15:42

Un dernier tour et puis s’en va …

Un dernier tour et puis s’en va …

« Leech », le second opus de King Child, sortira le 8 février prochain, une œuvre au cours de laquelle la démarche du groupe s’est affinée, épurée même, afin de ne conserver que l'essentiel, la force lyrique s’imposant presque d'elle-même.

Sans jouer les moralisateurs, Jean Prat et Quentin Hoogaert jouent de métaphores, de nuances et de poésie pour affirmer un propos où l'espoir revendique encore sa place...

« One last ride » est en écoute ici 

 

Page 6 sur 65