• Inscriptions LOUD 2019
    Inscriptions LOUD 2019 L'appel à candidature pour LOUD est en ligne ! LOUD est un dispositif d'accompagnement biennal coordonné par Court-Circuit. Le but…

Mots-clés

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Newsletter

Restez informé en vous inscrivant à notre newsletter !
Please wait

Nos partenaires

Stéphane Reignier

Stéphane Reignier

lundi, 21 janvier 2019 15:41

Bien plus haut que le ciel !

Deux ans après gravé « Intérieur nuit », Marvin Jouno continue d'explorer l'esprit de la chanson française à travers des influences issue de la pop anglo-saxonne, du hip-hop et des musiques électroniques, une expression sonore qu’il met au service d'une écriture intime et remplie d'images cinématographiques

Pour vous rendre « Sur mars », c’est ici

 

 

lundi, 21 janvier 2019 15:40

Une pléiade de courbes …

En 2018, Watine a réouvert sa boîte de Pandore où elle a rangé des cordes, des timbales, des cors, enregistrés lors des séances précédentes. Mais également des enregistrements à la volée, une véritable banque de sons immortalisée dans la rue, dans les jardins, lors de tempêtes, sans oublier quelques prises d’harmonica, de ‘toy’ accordéon, de piano, de bois lustrés, martelés, des frottements de verre, des cloches d’église, des trains qui circulent, et plein d’autres sources organiques…

A l’aide de son ordi, elle a découpé puis transformé ces données…

En novembre 2017, elle a tout l’hiver devant elle. Elle va alors bosser sur la confection de « Géométries Sous-Cutanées », jour et nuit. Le résultat sera cinématographique, électro-acoustique, néo-classique, abstrakt, comme un film dérushé, filtré, déstructuré, répétitif, avec des inserts électroniques, des orchestrations de cordes, des développement pianistiques, quelque chose comme une incantation spirituelle, parfois hypnotique. Deux titres véhiculent des textes, instrumentaux, les huit autres ont de quoi laisser sans voix.

Sortie de l’album le 25 février sur les plates-formes et le 1er mars dans les bacs.

https://watine.bandcamp.com/album/geometries-sous-cutanees

lundi, 21 janvier 2019 15:38

Ça plane pour Line !

Line est un combo toulousain responsable d’une musique mélodieuse agrégeant pop, rock, électro et trip hop. Il publiera l’Ep « Walk Above Clouds » en mars prochain.

Les six âmes errantes de ce band trament une ligne où se rejoignent les chemins de chacun d’entre eux, afin d’entretenir une ambiance aérienne, quel que soit le niveau des hectopascals, pesants ou légers, déchirée entre torpeur vaporeuse et joie mélancolique. Et sur la ligne magique, la fusion prend forme, d'une seule vie multiple, à nos images.

Tout autour, un triple poumon combinant batterie, percussions et basse atomise l'espace et fait pulser le temps. Un coeur aux valves harmoniques et numériques, où claviers, machines et guitares s'emmêlent dans de sibyllines mélodies. Et les six âmes chantent d'une seule voix, féminine, suave et tendre.

Les amateurs de Morcheeba, Radiohead, Youth ou encore Portishead savoureront le voyage en altitude tout comme celui qui pénètre au plus profond de nos corps, libérant alors une énergie d’amour vitale…

Un avant-goût ? Cliquez ici

 

lundi, 21 janvier 2019 15:35

Thomas Breinert, artiste hybride…

Si Thomas Breinert avoue pour influences majeures Feu ! Chatterton, Benjamin Biolay, Murat, Bashung, Dutronc et Gainsbourg, sa musique ne se contente pas d’explorer la chanson française, mais également le post-rock et la cold wave qui ont bercé sa jeunesse.

En outre, il a milité chez Tristes Sires, un trio français au romantisme sombre dont le leader et auteur/compositeur n’était autre que Vincent Delerm.

Thomas Breinert imagine un monde où les femmes tiennent le premier rôle, un peu par hasard, un peu par amour, un peu par mélancolie.

Il nous entraîne au sein d’une atmosphère musicale aux inspirations familières, aux parfums intenses, charnels et aux charmes inattendus.

La nonchalance apparente de ce dandy natif de Rouen à l’air désabusé ne fait que fait qu’égarer ses auditeurs pour mieux les surprendre sur les chemins d’un vrai rock inventif, millimétré et tranchant,

Mis en forme par Romain Dudek (producteur et arrangeur de Boule et Clément Bertrand, entre autres), cet opus a bénéficié, lors des sessions d’enregistrement, du concours d’un power trio, au sein duquel Olivier Robineau vient insuffler la même énergie rock que quand il était la pulsation du groupe Blankass.

Une idée, du résultat ? Cliquez ici

 

 

vendredi, 11 janvier 2019 22:03

Live is Love

Fruit de l’union passionnée entre Françoise Hardy et Jacques Dutronc, Thomas a hérité de la fibre artistique, mais il n’en affiche pas moins sa propre personnalité.

« Comme un manouche sans guitare », son premier opus, avait permis au fils Dutronc d’être nommé aux 23ème Victoires de la musique dans les catégories ‘artiste révélation du public’ et ‘album de l'année’ ; et dans la foulée d’obtenir une consécration fort méritée.

En gravant « Live is Love », disponible chez Blue Note, le label jazz d'Universal, l’homme s’est livré à un condensé d’une cinquantaine de concerts intimistes à travers la France, accompagné de ses musiciens, Les Esprits Manouches.

En tout et pour tout, quinze titres ont donc été couchés sur un disque qui fait la part belle à l’esprit de Django Reinhardt.

L’album recèle des inédits pour une moitié environ (« Mademoiselle », « Rocking Chair », et l’autre propose une (re)lecture intéressante de véritables standards (« J’aime plus Paris », « Comme un Manouche sans guitare »).

Les arrangements, subtils, font revivre à l’auditeur toute la richesse d’une prestation vive en émotions comme s’il y était.

Les chansons se vivent plus qu’elles ne s’écoutent et se libèrent des diktats radiophoniques, tout en étant ponctuées d’interventions cocasses telles que ‘j’ai dû quitter ce pays pour des raisons fiscales’ sous les rires d’un public hilare avant d’entamer franc battant « Nastdaq ».

Bref, à 43 ans, junior livre un ouvrage qui se dessine et se construit lentement à travers ses sillons, entre simplicité, tendresse et richesse, saupoudré ici et là de variétés ciselées et jazz pointu.

Sans doute à mettre uniquement entre les oreilles, d’un public averti…

 

mardi, 08 janvier 2019 17:26

Liquid Bear : des ours mal léchés !

Formé à Paris, Liquid Bear implique 4 musiciens issus d’horizons différents décidés à se mettre au service d’un Rock naviguant entre force et psychédélisme.

Ils s’inspirent à la fois des expérimentations du courant progressif des années 1970, marqué par King Crimson, et de la mouvance de groupes plus actuels tels que Birth Of Joy.

Leur premier EP « Unwind », sorti le 14 décembre 2018, nous plonge au cœur d’une féroce synergie, dont le courant ne pourra que vous emporter.

Découvrez « Unwind » ici

 

mardi, 08 janvier 2019 17:24

Le chagrin du squale …

Derrière le quasi-oxymore Requin Chagrin, se cache un animal à la dent dure, mais à la sensibilité à fleur de peau, qui baigne dans les eaux profondes de la chanson tout en surfant sur les vagues de la pop et du rock.

Pour concocter son deuxième LP, Requin Chagrin, alias Marion Brunetto, chanteuse, auteure, compositrice et musicienne, a trouvé mieux qu’un port : un sémaphore, comme le guide qui la sauverait au milieu de ses tempêtes d’émotions.

Premier album à sortir sur le label KMS Disques, le label de Nicola Sirkis, dont Requin Chagrin est la première signature, Sémaphore propose une musique qui s’inscrit peut-être dans l’esprit du groupe Indochine, mais surtout, en droite lignée de références communes, qu’elles soient new wave, le yé-yé, noisy pop anglaise ou chanson estivale qui serait obscurcie par les nuages.

Découvrez le single « Sémaphore » en cliquant ici

 

 

Charline Mignot est née en Suisse à l’aube des années 90. Dès l’enfance, la jeune femme développe un point de vue très personnel sur le monde qui l’entoure. Il en découle une envie brûlante de s’exprimer, ce qui la mène tout naturellement vers la photographie.

Sa culture de l’esthétisme liée à ses travaux sur l’image la rapproche du monde de la mode et son appétence du « toujours plus » l’embarque dans une aventure d’écriture de chansons dans le but de mettre en musique ses différents shootings.

« Marée Basse », son premier Ep sorti en novembre 2017, rencontre un franc succès qui amène Vendredi sur Mer à se produire sur de nombreuses scènes de festivals et à réaliser une tournée d’automne qui s'est clôturée par le fameux Trianon à Paris.

L’année 2019 marquera un véritable tournant dans ce prometteur début de carrière avec la sortie de son premier album.

"Ecoute chérie" à voir et écouter ici 

 

mardi, 08 janvier 2019 17:19

Espèce de voyou !

Découvert l'an dernier grâce au single "Seul sur ton tandem", extrait de l'EP "On s'emmène avec toi", paru en 2019, Voyou arrive avec son premier album intitulé "Les Bruits de la ville".

Regard malicieux et trompette à la main, Thibaud Vanhooland aka Voyou a fait rapidement sensation grâce à ses rythmes chaloupés et ses prestations ‘live’ enthousiasmantes, des prestations vues notamment aux Vieilles Charrues et en première partie de Fishbach, Eddy de Pretto ou encore Polo & Pan.

Il était la guest star lors de l'anniversaire de ‘Bruxelles Ma Belle’, le mois dernier, et plus récemment il nous dévoilait le clip du titre "Les bruits de la ville" en featuring avec Yelle.

Ici, « Les bruits de la Ville » ft. Yelle.

 

mardi, 08 janvier 2019 17:17

45 ter : Un trio de Princes !

Etre authentique. L’obsession classique de tout rappeur qui se respecte. Mais l’authenticité, ce n’est pas forcément un CV de criminel patenté ou de bad boy. Un exemple ? 47 Ter. Impossible de faire plus vrai que ce trio composé de Pierre Paul, Miguel et Blaise.

« Sans Talent » sera le grand tournant stylistique du groupe : décidé à abandonner ses textes pop et fragiles des débuts, 47 Ter veut prouver que le concept est sérieux, et balance une série de freestyles hip-hop.

La réaction ne tarde pas, et le million de vues sur sa page Facebook marque une grosse étape dans son histoire.

La détermination de Pierre Paul, Blaise et Miguel est totale. Rien ne les arrêtera plus ; et en 2019 ils sont bien décidés à conquérir la Belgique.

« Petit Prince » est en écoute ici

 

Page 7 sur 65