Trouver des articles (beta)

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Nos partenaires

Newsletter

Restez informé en vous inscrivant à notre newsletter !
Please wait
Bernard Dagnies

Bernard Dagnies

MAI

25 mai - LES APÉROS ÇA BALANCE - MUSIQUES ÉLECTRONIQUES (electro) *NEW*
29 mai - BOOGIE BELGIQUE + POOLDORE (electro/swing)
31 mai - "50 YEARS OF LED ZEPPELIN" avec GALLOWS POLE et LAURENT RIEPPI (conférence/cover)

JUIN

7 juin - GUILLAUME VIERSET "HARVEST" (jazz/folk) *NEW*
8 juin - FINALE EMERGENZA (tremplin) *NEW*
14 juin - ROCK FOR A CAUSE (rock)
15 juin - LA PLANETE DES SINGLES (party) *NEW*
19 juin - GEIKE (pop)
28 juin - REFLEKTOR LAB : STONICK (electro) *NEW*

SEPTEMBRE

17 septembre - THE WEDDING PRESENT (rock/indie)
20 septembre - 13 BLOCK (hip-hop)
26 septembre - EBBENE (pop) (report du 8 mai)

OCTOBRE

11 octobre - L'OR DU COMMUN CONCERT DANS LE CADRE DE "50 ANS DE LAÏCITÉ" (urban)
12 octobre - FEFE & LEEROY CONCERT DANS LE CADRE DE "50 ANS DE LAÏCITÉ" (urban)
13 octobre - ZOLA (hip-hop/urban)
18 octobre - MUSTII au Manège Fonck (pop)
24 octobre - A CERTAIN RATIO (funk/rock)
25 octobre - LEFA (hip-hop) (report du 08/02)

NOVEMBRE

13 novembre - BLACK BOX REVELATION (rock)
14 novembre - SHARKO (pop)
20 novembre - ZWANGERE GUY (hip-hop/urban)
21 novembre - JAHNERATION (reggae/pop) *NEW*

DECEMBRE

7 décembre - CHARLIE WINSTON (pop) *DERNIERS TICKETS*

http://www.reflektor.be

FRI 24 MAY
Bobby Would (uk) + Big Joanie (uk)
venue: rue crickxstraat

SAT 01 JUN
David Maranha (pt) + Chris Corsano (usa) +  Richard Youngs (uk) & Lynn Cassiers (b)
venue: rue crickxstraat

WED 05 JUN
Thurston Moore Group (usa)
venue: rue crickxstraat

THU 06 JUN
Thurston Moore Group (usa)
venue: rue crickxstraat

FRI 07 JUN
Cate Le Bon (uk) + Léonore Boulanger (fr)
venue: rue crickxstraat

SAT & SUN 08 & 09 JUN
SupervliegSupermouche Festival
venue: parc de forest

TUE 18 JUN
Mdou Moctar (ne) + João Lobo (pt) + Norberto Lobo (pt) + Soet Kempeneer (b) + Inga Huld Hákonardóttir (is) & Yann Leguay (fr)
venue: rue crickxstraat

http://www.lesateliersclaus.com/

10.09.19  -  Gratuit
Giovanni Di Domenico & Tetuzi Akiyama

08.10.19 
A late night show with King Dick

09.10.19 
A late night show with Pixvae

23.10.
Coca-Cola Sessions: Mooneye + Almighty Mighty

23.11.19  -  Les préventes démarrent le ven. 24.05.19
Radical Face

25.11.19  -  Les préventes démarrent le ven. 24.05.19
Die Antwoord

26.11.19
Yseult

10.12.19  -  Les préventes démarrent le ven. 24.05.19
Denzel Curry

15.12.19
Nits

22.01.20 
The Colorist Orchestra & Gabriel Rios

23.01.20 
Arno

15.02.20 
Raymond 70

05.05.20
Fatoumata Diawara

27.05.20
Pat Metheny Side Eye

http://www.abconcerts.be

Les gagnants sont

Filip De Jongh
Donald Borny

Les gagnants sont

Claudine Deruyck
Kristin Baeke

lundi, 20 mai 2019 09:46

Une messe pas très catholique…

Responsable d’un superbe second album, « The seduction of Kansas », paru en avril dernier, Priests se produisait ce lundi 20 mai au Witloof Bar du Botanique. Un site presque désert, puisque seul ce concert y était programmé. Issue de Washington D.C, la formation a été réduite à un trio suite au départ de la bassiste Taylor Mulitz, qui a rejoint Flasher. Et si Janel Leppin a collaboré aux sessions d’enregistrement du dernier elpee, elle ne participe apparemment pas aux tournées. Pratiquant une musique qui oscille entre punk et post punk, le band se signale également par des lyrics engagés, socio-politiques, mais également féministes…

Lorsque le combo grimpe sur l’estrade vers 20h15, il doit y avoir une petite centaine de fidèles dans la chapelle. Pour ce périple, le line up bénéficie du concours de la bassiste Alexandra Tyson. Vêtue de noir, y compris le pantalon en cuir, longue chevelure de jais, elle affiche une attitude particulièrement placide, presque mystique. Daniele Daniele, la drummeuse, s’installe en arrière-plan. Devant son tapis de pédales, lunettes épaisses et classiques sur le nez, GL Jaguar ressemble à Ahmed Laaouej, mais en taille XXL. Quant à la chanteuse Katie Alice Greer, on la verrait bien jouer le rôle de Marilyn Monroe, au cinéma. Très jolie et sexy, elle a enfilé une robe décolletée de teinte jaune canari, courte et moulante, en latex vintage. Ses bas-résilles sont retenus par des porte-jarretelles et elle est chaussée de demi-bottes de cow-boy. Et tout au long du set, aguichante, glamour, elle va se déhancher sensuellement. Lors de la communion, on lui donnerait bien le petit Jésus sans confession et sans se faire prier…

La célébration s’ouvre par « Pink white house » et déjà on est impressionné par la voix de Katie, qui pourtant, et elle le signalera, n’est pas au top car, confesse-t-elle, elle a une grenouille (NDR : de bénitier ?) dans la gorge, suite à des problèmes de santé. Alors imaginez le potentiel si cette voix était immaculée ! D’ailleurs, parfois on pense à Adèle, Patti Smith ou même Siouxsie Sioux. Son amplitude lui permet de chuchoter un instant et libérer toute sa puissance, le suivant. Tout au long de « Good time Charlie », la ligne de basse devient carrément cold, dans l’esprit du Cure. Et pour accentuer ce climat, les interventions de gratte adoptent alors un profil atmosphérique, célébré en son temps par Robert Smith, Dik Evans (Virgin Prunes) et surtout Tristan Garel-Funk (Sad Lovers & Giants) ; une impression qui va se confirmer à plusieurs reprises, lors de cet office. Le groupe reprend le « Mother » de Dantzig ; se réappropriant la chanson pour la transformer en ‘protest song’ en faveur des droits des femmes en matière de procréation. Katie et Daniele troquent leurs places pour le funkysant « I’m clean » et « 68 screen ». De petite taille, le pantalon bouffant, cette dernière possède également une superbe voix, qu’elle n’assurait jusqu’alors que pour les backing vocaux. Et entre les morceaux, elle tente de prêcher quelques mots en français. Sympa ! Mais si Katie et partie s’asseoir sur le siège derrière la batterie, elle n’en joue pas, se contentant de contempler pieusement la boîte à rythmes tout en assurant également la contre-voix. Elle revient alors à l’avant-plan pour « The seduction of Kansas », le titre maître du nouvel opus. Le drumming de Daniele devient carrément frénétique tout au long de l’enlevé « Carol ». Sommet du set, « Nothing feels natural » se révèle plus complexe, même dans les vocaux. Faux départ pour « Texas ». La gratte de GL est désaccordée. Quelques secondes plus tard, tout rentre dans l’ordre, et lors de ce titre, Daniele imprime un tempo new wave à la compo, en frappant sur ses fûts à l’aide de ses maracas. Elle revient prendre le lead vocal sur « No big bang, un titre post punk caractérisé par des vocaux déclamatoires, presque hip hop, alors que les accords de basse tournent en boucle, comme s’ils cherchaient à s’enfoncer religieusement dans votre conscience… Après le sauvage « Control freak », le show s’achève par le superbe single baptisé « Jesus son » ; et c’est sous la bénédiction de l’auditoire que Priests quitte l’autel… Adorable !

Tracklisting

Pink White House
Good Time Charlie
JJ
Mother
Youtube Sartre
I'm Clean
68 Screen
The Seduction of Kansas
Carol
Nothing Feels Natural
Texas
No Big Bang
Control Freak
Jesus Son

Pour lire ou relire la chronique de « The seduction of Kansas », c’est ici

La gagnante est

Lene Hardy

Le festival de Dour approche à grand pas. Pour rappel il se déroulera du 10 au 1 juillet. Il s’agira de la 31ème édition. Parmi les têtes d’affiche on relèvera la présence d’ Amélie Lens, de Bonobo et Salut c’est Cool, le mercredi ; Cypress Hill, Orelsan, Vince Staples, Death Grips et Fontaine D.C, le jeudi ; Apparat, Disclosure, Rae Sremmurd et Vald, le vendredi ; alt-J, Skepta , Parov Stelar, Battles, Neurosis et Bicep le samedi ; et enfin, Asap Rocky, Action Bronson, Roméo Elvis, Agar Agar, Fat White Family et Mr Oizo, le dimanche. Les organisateurs vous proposent de gagner 1 plaquette tickets drink ou 1 plaquette de tickets food. Comment vous les procurer ? Complétez le formulaire ci-dessous et répondez à la question suivante avant le 24 juin 2019. Le gain des plaquettes vous sera communiqué via e-mail par l’organisateur.

Participez

http://www.dourfestival.be

 

vendredi, 17 mai 2019 10:29

Une National, facile à trouver…

Réalisé par Mike Mills (20th Century Women, Beginners) et nominé aux Oscars, le court-métrage « I’m easy to find » met en scène la Danoise Alicia Vikander, lauréate d'un Oscar. Ce film a été inspiré par le prochain album de The National et portera le même nom. Il sortira ce vendredi 17 mai.

Il ne s’agit pas de la bande originale, mais d’un morceau dont la musique a été assemblée comme un film, par un réalisateur. Le leader et le point focal naturel ont été délibérément écartés au profit d’une variété de voix féminines, qui hante le band depuis ses débuts. C’est différent de tout ce que l’un ou l’autre artiste ait jamais tenté mais aussi totalement en phase avec la façon dont la formation a créé au cours de son parcours. Le design de la production est simple et minimaliste. Il se limite à une chaise, un lit, un tapis et un canapé, mobilier utilisé maintes fois dans le film. Magnifiquement tourné par Daniel Voldheim, près de Pomoma, en Californie, le film n'a pris que 5 jours, mais comprend 164 scènes.

Pour visionner ce film, c’est ici

http://www.iameasytofind.com

 

Nouveaux concerts

Mardi 11.06.19
Museum
Stephane Ginsburgh          

Samedi 29.06.19
Witloof Bar
Feels          

Mardi 10.09.19
Rotonde
Bedouine          

Vendredi 08.11.19
Witloof Bar
Juan Wauters          

Dimanche 08.12.19
Witloof Bar
Jesse Marchant

Supports

Loyle Carner - Sonar (dj-set) 15.05.2019

Geike - MAY 16.05.19

Talos - Jackson Dyer 26.05.19

http://www.botanique.be

 

Page 6 sur 346