Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Nos partenaires

Newsletter

Restez informé en vous inscrivant à notre newsletter !
Please wait

Nuits Bota 2016 : l’offensive culturelle

Écrit par

« Un décision injuste ! » Annie Valentini ne mâche pas ses mots pour fustiger la décision, unilatérale, prise par la Ville de Bruxelles de retirer au Botanique de la gestion du Cirque Royal à Bruxelles. Lors de la conférence de presse tenue hier, la directrice du Botanique a déclaré de façon claire que son organisation fera « tout ce qui est en son pouvoir pour s’opposer à cette décision, dans un cadre légal bien entendu ». On en saura plus le 22 mars prochain à l’occasion du point presse que le Botanique tiendra sur ce sujet polémique à souhait.

Mais le sujet principal de la rencontre avec la presse était bien sûr le festival Les Nuits Botaniques 2016, qui se déroulera du 12 au 22 mai prochains. Comme pour prouver la qualité de sa gestion, l’institution culturelle a mis les petits plats dans les grands pour accueillir les journalistes dans un Cirque Royal affichant ses plus beaux atours. De même, dans la présentation du programme, l’accent est mis sur l’approche, hautement culturelle, qui préside à la programmation et à l’organisation des Nuits. Loin du côté événementiel, voire purement touristique de certains autres organisateurs bruxellois, Paul-Henri Wauters, Directeur-adjoint, a souligné le travail qui est fait, en profondeur, pour présenter des créations originales et stimuler les rencontres entre artistes de différents horizons musicaux.

 

On retiendra :

  • Dan San & le Mons Orchestra (8 mai) : mariage de l'indie-folk et de la musique classique

  • An Pierlé (12 mai) : présentation du nouvel album dans l'église des Dominicains

  • La Tête d'Actéon (12 mai): performance visuelle et musicale avec Vincent Glowinski, Walter Hus, Teun Verbruggen & Andrew Claes

  • Alice On The Roof (13 mai) : création « piano unplugged ».

La Nuit Belge (16 mai) a été confiée à La Muerte, le légendaire groupe alternatif bruxellois, qui a reçu carte blanche pour la 'curation'. Au programme, entre autres, Le Colisée (création avec Walter Hus), Bots Conspiracy (musique électronique façon Carpenter), Oathbreaker,... Le show de La Muerte réservera quelques belles surprises vu que de prestigieux invités seront présents : Richard 23 (Front 242), Vive La Fête et Franz Treichler (Young Gods). A ne pas rater !

 

Autre 'must' absolu : la projection du film de Bouli Lanners « Les Premiers, les Derniers » au Cirque Royal, accompagnée de la création en 'live' d'une musique composée et dirigée par le musicien français Pascal Humbert (Detroit, 16 Horsepower, Wovenhand). Présent lors de la conférence de presse, Bouli Lamers rappelle d'ailleurs que le film est né, à l'origine, de l'écoute d'une chanson de 16 Horsepower. Grand fan de David Eugene Edwards, votre serviteur est curieux de savoir de quelle chanson il s'agit.

 

Le 21 mai, c'est Mogwai qui proposera son ciné-concert, « Atomic », axé autour de documentaires consacrés à l'atome. La nuit de clôture, traditionnellement orientée électro, sera confiée au label bruxellois Vlek, au magazine Subbacultcha et au réseau SHAPE.

 

Le festival se prolongera après le 21 via la création « Sonic Lassus » dans la cathédrale des Saints Michel et Gudule, avec un hommage au compositeur montois du 16e siècle Roland de Lassus sous la direction de Jean-Paul Dessy et avec les contributions, entre autres, de Daan, Fùgù Mango, Pitcho et Saule.

 

Pour découvrir le programme complet.

Lu 355 fois
FaLang translation system by Faboba