Langues

Mots-clés

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Newsletter

Restez informé en vous inscrivant à notre newsletter !
Please wait

Nos partenaires

En mode automatique !

Écrit par

Intitulé "Automata", le nouvel opus d’Hydrogen Sea, est sorti le 12 avril !

Le duo revient sur le devant de la scène sous une toute nouvelle forme : Birsen Uçar et Pieterjan Seaux laissent en effet leurs ordinateurs de côté et embauchent trois nouveaux membres. Résultat ? Un quintet d'une intensité rare qui crée un son aussi dynamique que particulier !

Hydrogen Sea ne rompt cependant pas avec le style de son premier album « In Dreams », mais remplace le son numérique par un son plus analogue. À deux, seuls avec leurs ordinateurs, le groupe perdait le côté humain de la musique : ‘On était devenus esclaves de nos ordinateurs. Ils nous retenaient et ne nous permettaient plus de communiquer’. Grâce à la présence physique et créative de Patricia Vanneste (Balthazar), Joris Caluwaerts (STUFF.) et Steven Van Gelder (Tout Va Bien), Hydrogen Sea s’est transformé. ‘Nous sommes de nouveau des guerriers’, affirme la formation.

Un groupe plus grand, avec plus d’instruments : cela ne signifie cependant pas qu’il y a moins d’espace pour la voix de Birsen !

Les chansons et les textures de “Automata” dévoilent des mélodies plus matures, plus organiques. Les sonorités de la basse et des violons adressent un clin d’œil aux héros culte des années 70', comme Alain Goraguer et Jean-Claude Vannier. Les synthés donnent plus d’air et d’ombres, face à un son rêveur, qui les accompagne depuis leurs débuts.

Le groupe présentera son deuxième elpee, le 25 avril, à l'Ancienne Belgique.

En attendant, découvrez leur univers avec « Run », premier extrait, ici

 

 

Lu 76 fois