Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Nos partenaires

Newsletter

Restez informé en vous inscrivant à notre newsletter !
Please wait

Bantou Mentale, un nouveau chapitre d’une très longue histoire. Spécial

Écrit par

Bantou Mentale réunit deux mondes, au sein d’un même univers. Originaire de la RDC, le batteur Cubain Kabeya a milité chez Staff Benda Bilili, Konono No.1, Jupiter & Okwess et Mbongwana Star. Excusez du peu ! Le guitariste Chicco Katembo a également sévi au sein de Staff Benda Bilili, à ses débuts, avant de venir s’installer à Paris. Cubain et lui ont travaillé en compagnie de Damon Albarn lors de son arrivée à Kinshasa en 2010 pour enregistrer son album avec DRC Music : « Kinshasa One Two ». Le chanteur Apocalypse est une figure de la scène congolaise parisienne, un ancien élève de l’orchestre Koffi Olomide, les empereurs du soukous contemporain. Liam Farrell, alias Doctor L, est né en Irlande et a grandi à Paris. Il est musicien, compositeur et producteur pour Assassin, FFF, Psycho on Da Bus, Tony Allen, Mbongwana Star, Babani Koné, Nneka, Les Amazones d’Afrique…

Bantou Mentale n’est pas un projet, c’est un groupe : trois noirs, un blanc. Comme l’a dit le grand prophète et leader anticolonial congolais Simon Kimbangu : ‘le noir deviendra blanc et le blanc deviendra noir’. C’est une bonne formule pour définir ce projet. Château Rouge devient noir. Kinshasa devient blanc. Ainsi, Bantou Mentale le célèbre de toutes les manières possibles. Liam collabore avec son frère, l’artiste Malachi Farrell et ceux issus des Beaux-Arts de Kinshasa sur une série de vidéos pour rendre les shows du groupe immersifs.

Pour découvrir le clip de "Boko Haram", c’est ici

 

Lu 58 fois