• Un animal triste…
    Un animal triste… Animal (est) triste parce qu’il joue du rock post-coïtum, parce qu’il s’autorise à rêver d’une toundra fantasmée, d’un van crasseux…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Nos partenaires

A la rencontre de Beyries…

Écrit par

« Encounter », le second elpee de Beyries, est paru ce 16 novembre 2020. En attendant, elle nous en propose « Graceless », un hymne poignant qui sent très bon le New-Jersey du Boss (Springsteen), brassant les émotions autant qu’il fait hocher la tête de celui ou celle qui l’écoute. Elle est canadienne et est issue d’Outremont près de Montréal.

Le vidéoclip de « Graceless » a été conçu par la réalisatrice française Raphaëlle Chovin, à qui l’on doit aussi les précédents clips de « Closely » et d'« Over Me ». Pour la circonstance, elle nous confronte à des images qui démontrent que, peu importe notre situation, nous pouvons y arriver lorsque nous unissons nos forces.

« Graceless » élargit la vision de Beyries vers l'extérieur, capturant l'essence de l’imprévisibilité du climat actuel, sans perdre de vue les batailles difficiles auxquelles nous sommes tous confrontés à un niveau personnel.

Chacun des 11 titres d’« Encounter » raconte sa propre histoire. Grâce au soin apporté par Beyries à la composition, la mélodie, les harmonies et les paroles, cet opus décrit avec élégance et sans prétention les relations sincères et enrichissantes que nous établissons tout au long de notre vie.

Pour découvrir le clip de « Graceless », c’est ici

https://www.beyriesmusic.com/fr/

 

Lu 149 fois
FaLang translation system by Faboba