• La musique, toujours en vie !
    La musique, toujours en vie !   ‘Music is Alive’ réunit, sur une même plateforme, les initiatives positives pour faire face à cette situation sans précédent.…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Nos partenaires

Stéphane Reignier

Stéphane Reignier

mardi, 07 avril 2020 16:22

Un hôtel, une étoile

Originaire de Lyon, Victor Roux a fait ses armes au sein de plusieurs groupes rhônalpins (Azrael, XX Mariani, entre autres) avant de se lancer dans une carrière solo. Et manifestement, c’était un bon choix. 

En 2015, il opte pour le patronyme Grimme et se forge un univers bien personnel, jonglant aussi bien avec les sons, la peinture, la sculpture que les images.

« Un hôtel, une étoile » est une invitation au voyage animée d’une espièglerie finement dosée. Un aller-retour passé/présent au cours duquel un grain de voix clandestin subtilement craquant se pose sur de jolies envolées orchestrales.

Très poétique dans l’âme, l’œuvre surprend par ses compositions pop/folk aériennes et colorées, hybrides dans la construction, où se mêlent transversalité vintage et horizontalité contemporaine.

Les propos du songwriter prennent une dimension particulière lorsqu’ils s’abandonnent sur un lit de guitares réverbérées et synthétiseurs old school, laissant le mélomane dans un entre-deux rêve éveillé où le libre arbitre n’a plus raison d’exister. On se laisse submerger par une vague d’émotions soudaines aux horizons lointains.

Superbes, les arrangements communiquent davantage de profondeur à cette musique intergénérationnelle où les fluctuations vivifiantes et chatoyantes permettent de mieux traverser les affres du temps.

Si vous aimez l’univers sulfureux de Syd Matters, alors cet opus est fait pour vous.

Finalement, et si Grimme était un conte ?

mardi, 31 mars 2020 18:02

La musique, toujours en vie !

 

‘Music is Alive’ réunit, sur une même plateforme, les initiatives positives pour faire face à cette situation sans précédent. Des ‘live’ et home-sessions diffusés sur les réseaux sociaux par des artistes et qui nous réconfortent.

Pour se rapprocher, se rassurer, partager et essayer de continuer à vivre la musique, ensemble.

Les artistes vous invitent dans leur cuisine ou dans leur salon, pour des sessions home-made, dont la qualité visuelle et sonore est parfois artisanale, mais qui ont toutes le mérite de créer une émotion. Ces contenus sont partagés sur ‘Music is Alive’ et restent hébergés sur les plateformes où ils ont été publiés à la source. Les artistes qui le souhaitent peuvent également soumettre une vidéo via le site.

Avant ‘tout ça’, on vibrait face à nos héro.ïne.s, les artistes se produisant ‘en vrai’, en ‘live’ ! Là, il nous faut composer à distance, jouer le jeu, avec des concerts annulés, des sorties repoussées. Composer, jouer, créer, c’est ça la clé !

Mais sans la scène, sans les corps qui s’échauffent dans des salles confidentielles ou bondées, il reste le cœur : la musique, la créativité, les sons, les images, les humeurs, ce besoin vital qu’ont les artistes de propager et de traduire leur vision du monde.

La musique, notre passion, notre baromètre, celui qui prend la température de nos envies, de nos réalités, de nos angoisses, de notre société.

https://musicisalive.org/

Après avoir joué plus de 60 dates en Belgique, en France, aux Pays-bas et au Québec en 2019, la révélation de l'année des Decibels Music Awards a dévoilé son premier EP ce vendredi 27 mars.

Pour accompagner cette sortie, le band a publié un clip intitulé "Vivre", un nouveau titre pour lequel il a lui-même réalisé la vidéo at home, au cours des dernières semaines.

Un titre fort qui résonne particulièrement bien avec l'actualité : "On est tous voué à vivre". 

Le clip étonnant est à voir et écouter ici

Issu de Ninove, Watchoutforthegiants est un combo rock indé qui figurait parmi les finalistes lors du dernier concours Humo's Rock Rally.

Baignant dans l’Art Pop, la musique de cette formation brasse des influences qui oscillent de Midlake à Wire.

Son premier EP devrait sortir du mois de mai. Extrait de ce disque, « Patient Zero » est en écoute ici

mardi, 31 mars 2020 17:59

Pas si MOU que ça !

MOU dévoile aujourd'hui "Katanas et kimonos", un nouvel extrait de son premier album intitulé « Bijoux d'amour ». Ce titre figure de la compilation iconique « Kitsuné Parisien ». À écouter sans modération !

"Katanas & Kimonos" constitue un hymne à l’amour et ses attraits. MOU l’illustre avec umour et poésie.

Comparant les traits de caractère à un café corsé ou expliquant qu’il faut ranger ses Katanas et kimonos afin d’éviter le combat rapproché.

Encore une fois, il nous emmène sur le terrain d’une relation, toujours avec son vocabulaire et ses imageries décalées, afin de vivre le confinement comme une réconfortante tarte à la fraise. 

« Katanas et kimonos » est en écoute ici

 

BBCC dévoile "How The Fuck Did She Survive The Nuclear Holocaust ?", un nouvel extrait de l'album “Altered States of Consciousness”. L’album sortira le 12 juin via October Tone.

Le nouvel album de BangBangCockCock (BBCC), sextet aux influences multiples (de Broadcast à Talking Heads en passant par Can), est la promesse d'une virée krautrock dans un monde agité où se côtoient armes à feu, ressources humaines, adultère et sandwiches.

Un nouvel album de BBCC est aussi la promesse de concerts envoûtants, où planer sur des rythmes syncopés est possible, où danser comme si ton corps était scindé en trois est espéré.

La vidéo de “How the Fuck did she Survive to Nuclear Holocaust” est disponible ici

mardi, 31 mars 2020 17:57

Et de quatre pour Romano Nervoso…

« The Return of the Rocking Dead », le quatrième elpee studio de Romano Nervoso, a été enregistré à La Louvière, at home… Il a été produit par Moorad Agjij et mixé par Charles De Schutter.

De ses opus précédents, on retient le son rapide, percutant et punk. De « The Return of the Rocking Dead », on devra s’attendre à un son plus riche, mature et personnel rendant la musique accessible à un public plus large. C’est l’album que signor Nervoso en personne voudrait acheter.

Lors des sessions, Nervoso écoutait Marylin Manson, Marc Bolan, Lucio Battisti, Calibro 35 ou encore des B.O. de films d’horreur seventies… et cela se sent. Musicalement, c’est plus sombre et l’évolution est palpable.

Les thèmes abordés s’inspirent de la politique, de la religion, des problèmes sociaux.

Alors que « The Return of the Rocking Dead » continue de se servir de l’humour pour traiter de problèmes sensibles et graves, il dépasse de loin ses prédécesseurs en termes de maturité.

Après un concert sold out accordé en l'honneur de ses 10 ans en tant qu’entertainer, Romano Nervoso prendra la route pour une tournée européenne d’un mois. « The Return of the Rocking Dead » sortira le 10 avril sur le label Mottowsoundz et sera présenté au Botanique le vendredi 11 septembre.

Le clip de “Wild Boy”, mettant en scène Romano Nervoso feat. Danko Jones est disponible ici

 

CélénaSophia, patronyme né de la fusion entre deux prénoms, est responsable d’une chanson française réaliste et urbaine.

Sophia se charge de la guitare électrique, Céléna de la gratte acoustique. Si l'une ressent une émotion, l'autre la traduit en musique. Quand l'une bouillonne, l'autre la calme. Quand l'une flanche, l'autre la redresse. Leur magnétisme vient probablement de là. Céléna et Sophia ont formé un duo puissant, deux sœurs différentes mais qui ne fonctionnent qu’ensemble.

Si leur histoire les a amenées à traverser des moments sombres, Céléna et Sophia ont toujours pris soin l'une de l'autre et la musique intrinsèquement mêlée à leur vie est devenue un secours. Ecrire, composer, jouer, font partie d'elles. Très tôt, elles ont compris, parfois malgré elles, que le temps passe trop vite et que si on a des rêves, il faut prendre les choses en main…

Elles ont alors foncé, travaillé d'arrache-pied, se sont remises en question, ont appris plusieurs instruments, le chant, la justesse, la poésie, la scène. Dans leurs épreuves, elles ont réussi à puiser l'inspiration, et la musique est devenue à la fois un endroit où panser et exprimer leurs plaies.

Céléna et Sophia ont construit leur projet durant des années ; elles sont aujourd'hui des jeunes femmes fortes. Leurs personnalités transpirent dans leur musique : pas de demi-mesure, pas de faux semblants, pas d'apparences, pas d'illusions... mais bien des moments vrais, des textes qui résonnent, des valeurs qu'elles défendent sans concession, des mots justes mais qui restent pudiques, des blessures qu'on effleure dont on ne se plaint jamais, des émotions partagées mais pas d’apitoiement. Parfois mélancoliques, leurs textes abordent l'amour, l'absence, l'espoir ou la persévérance et sonnent juste parce qu'ils s'inspirent du réel de de leurs sensations.

Elles ont aujourd'hui hâte de partager leurs mots et leur musique, avec la fougue qui donne à ce tandem musical cette poésie authentique et particulière.

« Passage secret » invoque une cachette secrète, intime et imaginaire où se réfugier avec l'être aimé quand le quotidien pèse lourd et quand on a l'impression que le monde extérieur va extrêmement vite.

Le nouveau single de CélénaSophia est à découvrir ici

mardi, 31 mars 2020 17:23

The A-DAY wanted !

The Amber Day est né de la rencontre entre 4 membres d'un précédent projet (Starving Woodchucks) et de la chanteuse Rachel Baum, originaire de Louisiane.

Cette rencontre a donné naissance à une expression sonore nourrie au folk américain, aux mélodies pop, au rock voire au post rock.

Un avant-goût ? Un premier clip intitulé "Missing Man". Et il est disponible ici

La formation envisage d’enregistrer un Ep cette année et un premier album, en 2021…

mercredi, 25 mars 2020 11:04

Isbell se culpabilise…

Jason Isbell vient de dévoiler « What’ve I Done to Help », le second extrait de son futur album « Reunions ». Le long playing a été enregistré en compagnie de son groupe de longue date, le 400 Unit. Ce prochain opus a été une fois de plus produit par Dave Cobb, collaborateur récurrent depuis 2013.

D’une durée de près de sept minutes, ce morceau propose une approche sonore différente de ses précédentes productions. Ancrée par une ligne de basse proéminente signée Jimbo Hart du 400 Unit, la chanson traite de l’impuissance et de l’inaction lors de troubles sociaux. La sortie de « Reunions » est prévue pour le 15 mai.

« What’ve I Done To Help » est en écoute ici

Page 1 sur 84
FaLang translation system by Faboba