• Wilde Westen, Kortrijk: events
    Wilde Westen, Kortrijk: events Wilde Westen, Kortrijk: events afgelasting concerten tgv coronacrisis Door de aanhoudende coronacrisis werd Wilde Westen genoodzaakt de deuren te sluiten…

Talen

zoek artikels

Volg ons!

Facebook Instagram Youtube Myspace Myspace

Onze partners

Nieuwsbrief

Blijf op de hoogte door je te abonneren op onze nieuwsbrief !
Please wait

Esperanzah 2020 - 31 juillet - 2 aôut 2020 - annulé

Geschreven door

Esperanzah 2020 - 31 juillet - 2 aôut 2020 - annulé

Nous y voilà.
Ce fameux texte que l’on ne pensait jamais vous écrire un jour.
Celui que l’on redoutait de devoir vous écrire au fil des jours.
Celui que l’on vous écrit désormais le cœur si lourd.

Comme tous les festivals de l’été, suite à la décision du Conseil de Sécurité, la 19ème édition d’Esperanzah! est donc bel et bien annulée !

Ces 3 jours de si belle fête, toute l’équipe vous les préparait comme chaque année depuis
septembre avec énergie, passion et professionnalisme.  
Toute l’équipe, c’est-à-dire nos permanent·es, nos saisonnier·es, soutenue sans faille par nos bénévoles, notre assemblée générale; ceux qui dans l’ombre font que, chaque année un festival comme le nôtre puisse être érigé, exister. Et derrière elle, un nombre incalculable d’intermédiaires et de prestataires sans lesquel·les rien ne pourrait se faire.
Tous·tes les technicien·nes qui font le montage et démontage des scènes, des structures, des décors, des raccordements d’électricité et d’eau, et des antennes pour le réseau téléphonique et internet.
Des dizaines de fournisseur·euses de matériel en tous genres : du gobelet en plastique réutilisable aux plaques de roulage, des tentes pour les différents stands aux barrières Heras qui encerclent le site, des cartes cashless aux containers dans lesquels on les recharge.
Tous·tes les restaurateur·rices et artisan·es présent·es sur place, et les producteur·rices, brasseur·euses, commerçant·es locaux·ales qui nous soutiennent avant, pendant et après l’évènement. Ce sont également des nuitées dans les hôtels et auberges de la région qui affichent souvent complet des semaines avant le festival. 
Toutes ces firmes dont l’été est rythmé par ces événements et dont une part significative de leur chiffre d’affaires annuel est concentré en 3-4 mois.
Sans oublier, les partenaires média et financiers qui nous épaulent tout au long de l’année.
On pense aussi évidemment aux artistes (parmi elleux, celleux de la Fédération Wallonie-Bruxelles, souvent déjà précarisé·es), mais également à toutes les équipes qui les accompagnent. Le secteur de la musique est surtout constitué de petites entreprises et de free-lances : des bookers, des managers, des attaché·es de presse, des graphistes, des community managers, des photographes, des vidéastes, des monteur·euses, des stylistes, des chauffeur·euses, des tour managers, des ingénieur·es du son et lumières, des kinés, etc.   
Enfin, l’organisation d’un festival, ce sont d’innombrables associations composées de bénévoles, qui font battre le cœur de la société et dont la survie dépend, pour certaines, de petites rentrées ponctuelles engrangées lors d’évènement comme le nôtre.
Nous pensons à elleux parce que cette annulation, c’est aussi la leur. Derrière chaque festival organisé, puis comme ici annulé, ce sont tous ces gens-là qui sont impactés en ligne directe ou indirecte.

UN ÉTÉ SANS FESTIVAL COMME UN VIDE ABYSSAL
Un vide qui va illustrer la place qu’a prise au fil des années ce secteur culturel qui rythme votre été et qui offre à des centaines de milliers de personnes des shows aux 4 coins du pays. 
Mais au-delà de l’offre culturelle, Esperanzah!, c’est aussi 3 jours d’espoir et de convergences, une bouffée d’air, d’optimisme et d’alternatives. C’est découvrir un autre monde plein de sens, où l’on se pose des questions sur la société et où on en imagine une meilleure, ensemble. Cette crise va considérablement changer la face de la nôtre et si on veut revenir en 2021, c’est aussi pour accompagner ce changement dans le sens social et écologique. Jouer pleinement notre rôle d’acteur·rice culturel·le engagé·e et solidaire. Celui que l’on propose depuis nos débuts et pour lequel vous nous faites confiance depuis tant d’années.  
Une abysse, car c’est un vrai coup dur pour notre association. Si on vous écrit le coeur lourd, c’est aussi les poches vides, et fort d’une équipe au grand complet prête à faire des sacrifices. Concrètement, toute l’équipe va être mise au chômage pour les mois à venir pour tenter d’assurer la survie de l’association.
Le politique aura certes un rôle primordial à jouer pour éviter les faillites et la disparition des festivals, mais vous, cher public, vous serez, comme toujours d’ailleurs, mais plus que jamais, central, fondamental, n’ayons pas peur des mots, VITAL pour notre survie, et par rebonds, pour celle de tous les gens précités.
Pour l’heure, continuons à soutenir toutes les personnes qui, en première ligne, assurent le fonctionnement des services essentiels et travaillent pour que nous puissions rapidement sortir de cette situation, et tous les réseaux de solidarité autour des personnes, avec ou sans papiers, moins privilégiées avant le confinement et pour qui les conditions de vie se sont empirées depuis.
C’est le cœur lourd oui, mais rempli de vous que nous lutterons pour que ce festival vive et que l’on vous offre, du 30 juillet au 1er août 2021 cette fête, emplie d’art, avec du sens et autrement. Une édition du feu de Dieu pour fêter ce monde d’après !
Pour les modalités pratiques, les infos et si vous voulez nous soutenir concrètement, n’hésitez pas à consulter notre page FAQ annulation.
D’ici-là, prenez-soin de vous et des vôtres. 
On vous aime. <3
L’Equipe d’Esperanzah!

www.esperanzah.be

Gelezen: 97 keer
FaLang translation system by Faboba