« Ciarán », c’est le nouveau single d’Eosine qui paraîtra ce 28 octobre 2022. Il figurera également sur un Ep 4 titres mixé et masterisé par Mark Gardener (Ride) dont la sortie est prévue pour février 2023. La musique d’Eosine mêle guitares et harmonies…

logo_musiczine

Le nouvel album de Gliz, "Mass", sortira ce 18 novembre 2022. Il est précédé par un single intitulé "Totem". Gliz, c’est un power-trio jurassien (Ivrey, Besançon), formé en 2014, qui avait fait forte impression lors de la publication de son 1er elpee,…

Ki ! en question !

Ki ! est l’alias de l'auteur-compositeur et multi-instrumentiste Christian Ki Dall.…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Bernard Dagnies

Bernard Dagnies

lundi, 26 septembre 2022 16:09

Le western de Zaïmoon…

Derrière Zaïmoon se cache Simon Rakovsky, conteur bruxellois et anthropologue musical de sa cité. Amoureux éperdu de Bruxelles, il promène son enregistreur dans la capitale comme Björk capte chaque soubresaut d'un volcan.

Son terrain de jeu à lui, son terreau, son ‘nouveau western’, ce sont les Marolles, c'est le Parvis de Saint-Gilles, c'est Flagey, c'est Sainte-Catherine. Il capte les sons du métro, des night shops, des passants, des ruelles du centre, et réalise dans ses textes une photographie sonore de ce qu'il vit, ressent, transpire.

Le single "Deux hivers", sorti le 15 septembre, est une histoire d'amour entre deux amants qui s'aimèrent deux hivers, mais seulement un printemps. C'est aussi une histoire de rap, de rumba et de Duvel, le genre d'histoires qu'on croise dans les rues de Bruxelles.

Et cette pulsion a été retranscrite visuellement par deux réalisatrices françaises Mariane et Jule, habituées des clips de la scène rap parisienne et qui se sont immergées à Bruxelles pour en tirer l'urgence nocturne.

Le clip de "Deux hivers", qui ouvre l'album "Aprem Typique", est à découvrir ici

 

 

Dimanche 5 février 2022 – Erza Collective – Ancienne Belgique, Bruxelles

Samedi 4 mars 2023 – Eden – La Madeleine, Bruxelles

Jeudi 23 mars 2023 – Michael Bublé – Sportpaleis, Anvers

Dimanche 14 mai 2023 – Roger waters – Sportpaleis, Anvers

Dimanche 22 octobre 2023 – Archive – Ancienne Belgique, Bruxelles

Lundi 23 octobre 2023 – Archive – Ancienne Belgique, Bruxelles

http://www.livenation.be

 

01/10/22 - Nightfest Metal Xll@Arlon, L’Entrepôt :
Seth + Gaahls Wyrd + Saor + Gaerea + Au-Dessus + Afsky + Sunken + Les Chants de Nihil + Soul Dissolution
Info : https://www.facebook.com/events/1572783216427243

15/10/22 - Komah + The Guardians + Cosmic Monarch @La Louvière :
Le Stock,
Info : https://www.facebook.com/events/2279197592232299

29/10/22 - La Guerre des Gaules Xlll @Chênée, Centre Culturel :
Dog Eat Dog + Sidilarsen + Black Bomb A + Komah + Dogmeat + Unbeliever. + Raklur
Info : https://www.facebook.com/events/1220155338517397

05/11/22 - Tremplins DRF @Ittre, Zik Zak :
Imparfait + 4 candidats : Bulldozer And The Machine Guns, Glassland, Ice Sealed Eyes, King’s Rage
Info : https://www.facebook.com/events/1245304696012023/

11/11/22 - Tremplins DRF @Namur, Belvédère :
Komah + 4 candidats : Krakenizer, Obsolete Humanity, Räum, Through The Void
Info : https://www.facebook.com/events/600070058261840

19/11/22 - Tremplins DRF @Arlon, l’Entrepôt :
Smash Hit Combo + 4 candidats Death By Cadillacs, Down To Dust, Echoes Of Nihil, One Hour
Info : https://www.facebook.com/events/434450391882655

03/12/22 - DRF Booking Festival @Namur, Belvédère :
Aktarum + Baraka + The Guardians + Ocean Encounters + Dogmeat
Info : https://www.facebook.com/DRFagency/

10/02/23 - The Legendary Pink Dots @Ittre, Zik-Zak :
accompagnés de The Ultimate Dreamers + Delwood
Info : https://www.facebook.com/events/1839966476172618

12-13/05/23 - 26ème Durbuy Rock Festival @Bomal/Ourthe, Le Sassin :
avec entre autres Korpiklaani + Gronibard + Rotting Christ ...

Info : https://www.facebook.com/durbuyrock

 

jeudi, 22 septembre 2022 11:31

Le randonneur…

Calexico vient de sortir un nouveau titre qui rappelle ses débuts. Intitulé "Rambler", il fait suite à l’album El mirador, paru en avril dernier.

Joey Burns, membre cofondateur du groupe, explique que le morceau est inspiré par le temps passé dans le Nord-Ouest, de l'Idaho au Montana, en passant par l'Oregon et Washington. ‘Tout au long de ces voyages, je n'ai cessé de voir des fantômes qui cherchaient quelqu'un pour chanter leurs histoires’, a déclaré Burns. ‘Lorsque John [Covertino] et moi nous sommes retrouvés pour enregistrer, la musique s'est mise en place en un éclair, et vous pouvez sentir cette étincelle de spontanéité entre la guitare acoustique et la batterie lorsque vous écoutez. Plus tard, nous avons ajouté de la guitare slide (Connor Gallaher) et des chœurs (Luke Ydstie) pour créer des éclats de couleur et de caractère’"

"Rambler" est en écoute ici

 

jeudi, 22 septembre 2022 11:31

La descente de METZ

"Come On Down", c’est le titre du nouveau single de METZ. A ce propos, Alex Edkins a déclaré "'Come On Down' a été enregistré à l'origine pendant les sessions d'"Atlas Vending"mais n'a jamais été complètement terminé. Pendant la pandémie, j'ai vraiment été attiré par l'idée de collaboration comme moyen de combler le vide laissé par l’absence de ‘live’. J'ai contacté des amis de tous horizons afin de retrouver ce sentiment de communauté que procurent les concerts. Joe Talbot (IDLES) est un ami de longue date avec qui METZ a partagé la scène de nombreuses fois, et cette chanson était une façon très naturelle et amusante de le retrouver et de faire quelque chose de positif de notre temps libre...’

Et de son côté, Joe Talbot a reconnu : ‘METZ est un groupe que nous admirons depuis qu'il est entré dans nos vies et a rendu les choses meilleures. Je n'oublierai jamais la première fois que je les ai vus, ni aucune autre fois. Me permettre de chanter avec eux est un cadeau et j'espère que vous l'aimerez. Je l'aime et je les aime. Longue vie à METZ’.

Le clip de "Come On Down" est disponible

 

jeudi, 22 septembre 2022 11:30

La prémonition de White Lung

Ce 2 décembre 2022, White Lung publiera son cinquième opus. Intitulé « Premonition », il est annoncé comme un tourbillon de batterie, de guitares complexes et de paroles sans retenue sur la maternité, la grossesse et la croissance. Les thèmes sont plus profonds. Pendant un hiatus involontaire de cinq ans, White Lung a réussi à grandir sans se stabiliser, et le trio a émergé de cette période de transformation avec une énergie brute et féroce.

Lorsque les membres se sont réunis dans leur ville natale de Vancouver en 2017 pour commencer à travailler avec le producteur de longue date Jesse Gander sur leur nouvel elpee, ils n'avaient aucune idée du type de changements qui les attendaient. La frontwoman Mish Barber-Way était dans le studio en train de se préparer à enregistrer les voix, quand elle a réalisé qu'elle était enceinte de son premier enfant. Une pandémie a suivi, puis un autre bébé, puis la série d'effondrements sociétaux que nous avons connus et connaissons encore.

Sur le titre phare de « Premonition », « Date Night », Mish imagine Dieu sous les traits d'un bad boy nihiliste qui la conduit à travers un Los Angeles en flammes sur le chemin de la sortie, et entre les riffs transcendants de Kenneth et le rythme effréné d'Anne-Marie, c'est exactement ce que vous voulez entendre lorsque vous mettez le feu à votre ancienne vie et prenez la route. Le clip de « Date night » est disponible ici et celui de « Tomorrow »,

« Premonition » parle de naissance et de renaissance. Il s'agit de laisser derrière soi le nihilisme tout en refusant d'abandonner la liberté qu'il offre…

 

Etabli à Brighton, CIEL publiera « Not In The Sun, Nor In The Dark », ce 7 octobre 2022, son second Ep au sein duquel un nouveau single a été extrait, « Back To The Feeling ». C’est le deuxième single issu de ce disque. Il fait suite à « Baby Don't You Know ».

Réunissant des membres originaires des Pays-Bas, d'Espagne et du Royaume-Uni, CIEL puise ses influences dans le rock indé, le rock/garage, le gothique et le shoegaze.

La musique de CIEL possède une qualité lancinante mais fraîche, sombre et parfois tranquillement glorieuse. Ce nouvel Ep emprunte une direction plus sombre et plus grinçante, tout en conservant son essence pop mélodique déjà établie.

« Back to the feeling » est en écoute ici

 

 

jeudi, 22 septembre 2022 11:28

Goat défie la mort !

Formidable guerrier psychique, canalisateur du mystique et partisan d'une quête spirituelle qui transcende ce royaume, Goat reste un groupe empreint de mystère. Depuis ses origines insondables dans le village suédois de Korpilombo, il a parcouru les scènes et les festivals du monde entier au cours de la dernière décennie et a créé sa musique explosive en suivant ses propres règles.

Pau en 2016, "Requiem" devait être son dernier. Pourtant, les esprits ancestraux invoqués sont toujours agités. C'est ainsi que les cycles éternels de renaissance ont donné naissance à "Oh Death", une cérémonie de déflagration aussi puissante que toutes celles que le groupe a réalisées jusqu’à présent.

"Oh Death" est animé par une charge surnaturelle qui unifie, revigore et transcende les frontières, qu'elles soient géographiques, musicales ou entre ce monde et celui d’après.

Entre les mains des sages et des devins, ce n'est que le début. Goat est "Oh Death", vive Goat !

"Oh Death" sortira le 21 octobre 2022. Le premier extrait s’intitule "Under No Nation". Il fait l’objet d’un clip psychédélique dans l'univers singulier de Goat. Et il est à découvrir ici

 

 

jeudi, 22 septembre 2022 11:27

Le chat de Deerhoof

Deerhoof a publié "My Lovely Cat", son nouveau single dédié au célèbre chat Lil Bub. Ecrit et chanté en japonais par Satomi Matsuzaki (qui a également illustré la pochette), "My Lovely Cat" est aussi groovy que doux-amer, et marque la première sortie de Deerhoof depuis son LP, "Actually, You Can", paru en 2021.

Le clip d’animation de "My Lovely Cat" est disponible

 

 

jeudi, 22 septembre 2022 11:25

Wednesday sous le signe du taureau

Le groupe Wednesday a signé chez Dead Oceans et propose une vidéo pour son nouveau single, "Bull Believer". D’une durée de huit minutes et demie, ce morceau réunit deux chansons qui relatent en détail un souvenir.

La première partie, "Bull", décrit le fait de voir quelqu'un succomber à la dépendance et le désespoir que l'on ressent en étant impuissant à trouver une raison suffisamment valable pour l'arrêter, tandis que la seconde partie, "Believer", plonge dans un souvenir de la tristesse ultime de l'adolescence, une élégie pour quiconque a déjà aimé un garçon de merde dans la lueur brumeuse de la télévision, des jeux vidéo.

La vidéo de "Bull Believer" est disponible

 

Page 9 sur 453