Formé en 1990, Quicksand a splitté fin 1995, avant de se reformer en juin 2012. Son dernier elpee, « Distant Populations », est paru en 2021. Il vient de publier un nouveau single, « Giving The Past Away », avant une tournée avec Clutch et Helmet, pour…

logo_musiczine

Après avoir publié son album « Watch This Liquid Pour Itself », en janvier 2020, Kaya a quitté New York pour l’Europe afin de créer et montrer ses diverses réalisations artistiques interdisciplinaires. Elle a notamment réalisé une installation qui amplifie la…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

L’épopée cool de Fantastic Mr Zguy

Écrit par - -

Extrait de l’album « L’Épopée Cool », dont la sortie est prévue pour cet automne 2022, « Un Petit Tu Me Manques » ajoute un nouvel épisode aux trépidantes aventures sentimentales et sonores de Fantastic Mister Zguy, déjà riches de 3 albums et autant d’Eps.

Enregistré dans son studio proche de Paris, mixé à New York par Daniel James Goodwin (Kevin Morby, Devo, Bob Weir...), la chanson clôt définitivement un débat qui a trop longtemps divisé le monde de la musique. A la question : ‘Peut-on faire une pop sémillante et intemporelle chantée en français tout en portant une moustache de douanier bulgare ?’, Mister Zguy (prononcez Zguaille) répond sans hésitation : ‘Oui ! La preuve...’

En effet, comment ne pas succomber aux charmes millésimés de cette pépite qui conjugue péripétie amoureuse et rush d’adrénaline.

Adepte inconditionnel et revendiqué des sources analogiques, mais ne dédaignant pas l’usage de synthés ancienne génération, Ghislain Chavanne (c’est son vrai nom) s’acquitte de tous les instruments, à l’exception de la batterie.

S’il se réclame volontiers de l’antifolk new yorkais de Jeffrey Lewis et Adam Green, et des grands décalés que sont Daniel Jonhston et Jonathan Richman, il ne saurait renier son appartenance à cet écosystème parisien qui a vu Antoine Doinel faire les 400 coups et Jacques Dutronc jouer les playboys.

Le clip d’animation est à voir et écouter ici

 

 

 

Informations supplémentaires

Lu 122 fois