L’aventure de YMNK…

« Aventure », le nouveau single de YMNK fusionne l’extravagance du ‘stadium rock’ et le ‘banger’ techno pop. Sur une rythmique house, un thème de ‘guitar hero’ nous emmène explorer des univers électriques aux couleurs saturées. Avec ses sons de lasers…

logo_musiczine

Brazen tient la distance…

Après près de dix-huit ans de silence trompeur, Brazen (Genève), revient avec « Distance », une épopée indie-rock ambitieuse où s’entrelacent modulations mélancoliques et harmonies vocales sur un tapis instrumental planant. Les huit titres qui composent…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

30 Seconds To Mars
Acid Mothers Temple - Mag...

Le piano romantique de Gia Margaret…

Écrit par - -

Artiste multi-instrumentiste basée à Chicago, Gia Margaret, publiera son nouvel opus, « Romantic Piano », ce mai 2023.

‘J'ai écrit Romantic Piano avec un esprit de débutante’, déclare l’artiste. ‘Pour ce projet, j'ai pensé : 'Et si je pouvais effacer de ma tête tout ce que j'ai déjà appris sur le piano ? À quoi ressembleraient ces nouveaux morceaux, une fois dénués de tout cela ?’’

« Hinoki Wood » est à la fois le premier single et le titre d'ouverture de « Romantic Piano ». Il bénéficie d'une vidéo en stop motion mettant en scène le travail d’animation en pâte à modeler de Gaia Alari. À propos de « Hinoki Wood », Gia Margaret a déclaré : ‘J’ai brulé beaucoup d’encens d’Hinoki quand j’ai enregistré ce morceau. L’arôme de bois d’Hinoki est connu pour réduire le stress, la fatigue et pour stimuler le cerveau. D'une certaine manière, je voulais que les morceaux de cet album aient le même effet, que ce soit sur moi ou sur mes auditeurs.’

Au départ, Gia Margaret a appelé son nouvel album « Romantic Piano » pour plaisanter. Ses compositions au piano épurées et douces ont plus en commun avec Erik Satie, Emahoy Tsegué-Maryam Guébrou et le travail de Marginalia de Masakatsu Takagi qu'avec un diner aux chandelles ou une balade en gondole. Mais derrière cette petite plaisanterie se cache une autre intention : tout au long des 13 morceaux de cet opus, le romantisme est suggéré dans un sens plus classique, celui que les Allemands appellent ‘waldeinsamkeit’. Ses compositions évoquent les thèmes chers aux poètes romantiques : la solitude dans la nature, la capacité de cette dernière à guérir et à enseigner ; un sentiment de mélancolie contentée.

La vidéo de « Hinoki Wood » est disponible ici.

 

 

Informations supplémentaires

Lu 356 fois