L’autophagie de Kill the Thrill…

Avec « Capitan », les Marseillais de Kill the Thrill naviguent dans un paysage de rêve. Kill the Thrill est doté d'une vision unique et insaisissable. Le duo français rêve d'un mélange abrasif mais hypnotique de rock industriel, de post-punk et de dark wave.…

logo_musiczine

Malice K sur les ondes…

Malice K est un artiste né à Olympia, WA, et basé à Brooklyn, dont la palette sonore est composée d'alt 90s et de lyrisme effronté, créant une rare fusion de pop rock indie décalé. Ancien membre du collectif d'artistes Deathproof Inc, il s'est forgé une…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Civic
DAF - Bimfest 2023

La corrosion de Leroy se Meurt…

Écrit par - -

Leroy se Meurt publiera son premier album, « Voué à rouiller », ce 24 novembre 2023.

Ce premier long-format voit le groupe améliorer sa formule existante, tout en explosant ses propres carcans. Le style oscille toujours entre EBM, post punk et electro, mais le ton se durcit sévèrement. Et puis il recèle des morceaux proprement rock, où des sonorités électriques grondent et cherchent leur place au milieu de cette décharge électronique dominée par les synthés, samplers et autres drum machines. Les compositions minimalistes, taillées au cordeau, font systématiquement mouche. Les textes, en français ou en turc, évoquent encore le mystique ou la noirceur qui les caractérisaient jusqu’à présent, mais on sent aujourd’hui une force nouvelle, comme une révolte qui pointe. Signée Elzo Durt (qui a notamment collaboré avec The Limiñanas, Laurent Garnier, Born Bad et La Femme), la pochette reprend les thèmes bibliques souvent abordés par Leroy Se Meurt

En attendant, le duo parisien dévoile « Baskı Iklimi », premier single et morceau d'ouverture de « Voué à Rouiller ». Et il est en écoute

En concert

19/01 - Bruxelles, La Vallée

Informations supplémentaires

Lu 535 fois