Yuksek revisite Laurent Voulzy…

Le musicien, compositeur, réalisateur et producteur de musique électronique Yuksek revisite « Cocktail chez mademoiselle », le titre de Laurent Voulzy paru en 1979 sur son album « Le cœur grenadine ». Il en propose une relecture retro futuriste, groovy et…

logo_musiczine

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

ufomammut_4ad_04
Nothing But Thieves 03-02...

Les visions shoegaze de Pills For Tomorrow…

Écrit par - -

Pills For Tomorrow est un groupe d’indie pop aux accents shoegaze et psychédéliques, originaire de Grenoble. Un univers musical qui sert d’alternative aux analgésiques. Une invitation au mystique et aux expériences transcendantales.

Fondée en 2021, la formation a publié deux Eps la même année, « Confidence » au printemps, et « The promise » à l’automne, sous le patronyme Moleskine. Le band en a donc changé en 2022, année qui a marqué une évolution, la musique devenant plus planante et Nathalie y dévoilant son flow nonchalant. Pills for Tomorrow devient alors un véritable groupe. Nicolas Delmas (batterie) et Laurent Prost (basse) rejoignent la formation. Le band commence à se lancer dans les concerts et prépare la sortie d'un nouvel Ep : 6 morceaux sont enregistrés en avril 2023.

"Pills for Tomorrow" (qu’on pourrait traduire par ‘des pilules pour voir venir demain’), explore les émotions humaines, les expériences de la vie… et ses hauts et ses bas.

Le but absolu des compos serait de chercher à toucher la conscience et à ouvrir l'esprit, mais avant tout, écouter ces morceaux ce serait déjà comme une thérapie an-douleur de l’âme. Le combo rappelle que la musique possède le pouvoir de connecter, d'élever et de rendre l’instant plus lumineux.

Le nouvel Ep 6 titres, « Castle Rock » devrait paraître bientôt…

Le single « We’ll be a light » est également sorti sous forme de clip vidéo et il est disponible

 

 

Informations supplémentaires

Lu 565 fois