• Democrazy Gent: events
    Democrazy Gent: events Democrazy Gent: events Bijna een jaar hebben we hierop moeten wachten... En nu is het eindelijk zover. De maatregelen worden…

zoek artikels

Volg ons!

Facebook Instagram Youtube Myspace Myspace

Onze partners

Nieuwsbrief

Blijf op de hoogte door je te abonneren op onze nieuwsbrief !
Please wait

Codeco du 23 avril : une nouvelle occasion manquée…

Geschreven door

Ce vendredi 23 avril s’est tenu un CODECO annoncé comme d’une importance capitale pour les secteurs de la culture, de la jeunesse et des sports. Alors qu’elle était supposée faire toute la clarté et donner au secteur des perspectives réclamées à grands cris depuis des mois, c’est peu dire que cette réunion, qui s’est finalement simplement voulue « technique », a accouché d’une souris.

Ce sont désormais des sentiments d’incompréhension, d’injustice et de colère qui règnent chez les organisateurs de festivals. Alors que les secteurs culturel et événementiel se sont unis derrière un unique projet de protocoles sanitaires détaillé et professionnel couvrant l’ensemble du secteur événementiel, rédigé en étroite collaboration avec les virologues et les responsables politiques de tutelle, et porté par les trois ministres de la Culture du pays, celui-ci a été accueilli par les membres du CODECO avec impréparation, voire avec un amateurisme déplorable.

Le conseil de concertation a tout simplement décidé de ne rien décider et de reporter (au mieux) toute décision au 11 mai prochain, laissant une fois encore le secteur des festivals sans aucune perspective au-delà du 30 juin. Pour rappel, la discussion sur le sort des festivals, pour lesquels une décision avait d’abord été promise mi-mars, a déjà été reportée à maintes reprises. Et pourtant, le secteur ne voit toujours rien venir…

La culture et l'événementiel seront, à partir du 8 mai prochain, parmi les derniers secteurs à supporter en plein les contraintes sanitaires liées à l’épidémie actuelle. Le gouvernement fédéral a, une fois encore, choisi la voie de l’immobilisme pour un secteur à l’arrêt depuis plus d’un an, la préférant à un possible partage du poids de la pandémie sur l’ensemble des acteurs économiques du pays. A la trappe donc, toute notion de solidarité !

Cette situation est d’autant plus dommageable que les festivals font partie intégrante de la solution. Sur base de protocoles testés en 2020 et validés depuis par de multiples expériences et concerts-tests un peu partout en Europe, la réouverture du secteur s’avère sans risques. Elle est non seulement possible mais souhaitable afin de fournir les bulles d’oxygène dont les citoyens belges ont tant besoin. Elle permettrait également de canaliser les inévitables « évènements sauvages » qui semblent tant inquiéter gouvernement et experts.

Cet énième report de la décision gouvernementale relative aux évènements de masse montre également le manque d’intérêt et la totale méconnaissance du secteur par les autorités. Comme expliqué à de multiples reprises, un festival requiert des mois de préparation. Des évènements de masse ne peuvent pas s’improviser ou être mis sur pied en un tournemain. L’absence de perspectives données par le gouvernement est aussi un manque de respect total pour les acteurs de cette filière (artistes, fournisseurs, techniciens, sous-traitants, etc) déjà lourdement impactée.

Alors que le gouvernement s’obstine dans son absence totale de décisions pour le secteur, aucune mesure de compensation n’a encore été mise en place. Là encore, le secteur ne voit toujours rien venir…

Des festivals auront-ils lieu cet été ? Des évènements alternatifs et/ou à jauge réduite pourront-ils être envisagés ? Des perspectives urgentes sont plus que jamais nécessaires ! La FFMWB invite les autorités politiques à se remettre au travail pour apporter décisions et perspectives très rapidement et surtout avant la date du 11 mai fixée ce vendredi.

La culture se déconfinera dès la fin de cette semaine, et les festivals ont hâte d’en faire autant très rapidement. Dans le respect des règles certes, pour autant que celles-ci soient mises en place dans les meilleurs délais.

(D’après communiqué de presse de la Fédération des Festivals de Musique Wallonie-Bruxelles)

Aanvullende informatie

  • Date: 25/04/2021
Gelezen: 135 keer
FaLang translation system by Faboba